Découvrez les fontaines parisiennes qui invitent au voyage


Share this :   | | | |
Découvrez les fontaines parisiennes qui invitent au voyage

Avec l’arrivée des beaux jours, nous vous proposons un sujet rafraîchissant qui vous transportera en des contrées lointaines tout en demeurant chez-vous : les fontaines parisiennes les plus exotiques qui invitent au voyage ! Grâce à cet article, partez à la découverte de cinq d’entre elles !

Fontaine Paris du Fellah : Égypte

Débutons notre aventure en 1806 ! Pour fournir de l’eau à la capitale, le décret de Saint-Cloud prévoit d’édifier 15 nouvelles fontaines parisiennes. Seulement 5 survécurent aux aménagements haussmanniens. La fontaine du Fellah, 42 rue de Sèvres, est l’une d’entre elles.

Le nom même de l’œuvre (un fellah désignant en Afrique du Nord un paysan) nous invite au voyage. Quant à la statue de cette fontaine parisienne, elle évoque par sa pose et son accoutrement une sculpture de l’Égypte antique.  Plus précisément, il s’agit d’une copie d’un marbre représentant l’amant de l’empereur Hadrien, Antinoüs, sous les traits d’Osiris. Tout comme cette divinité, ce bel éphèbe périt noyé dans le Nil. Inconsolable, Hadrien divinisa son défunt galant.

Pourquoi s’être inspiré de l’Égypte ? Même l’aigle impérial surmontant Antinoüs-Osiris est déployé à la manière égyptienne ! Après l’expédition de Napoléon au pays des Pharaons de 1798 à 1801, une véritable égyptomanie gagna la France. Les artistes et artisans s’inspirèrent de cette civilisation, donnant naissance au style Retour d’Égypte. D’ailleurs, des 5 fontaines impériales du décret de Saint-Cloud ayant survécu, celle du Châtelet avec ses sphinx appartient également à ce courant artistique.

» À DÉCOUVRIR – Parcours team building à Paris chasse au trésor adulte au musée d’Orsay

  • Fontaine du Fellah Paris rue de Sevres
  • Fontaine du Fellah détail Antinous
  • Fontaine du Fellah Paris détail aigle impérial

Fontaine du Fellah, 42 rue de Sèvres, 75007 – Booster2Success©

Fontaines parisiennes de Léda et de Médicis : Grèce et Italie

Des trois autres fontaines du décret de Saint-Cloud toujours debout, nous ne parlerons pas de celles de Mars dans le VIIème ou de la Paix dans le VIème. Intéressons-nous en revanche à celle de Léda qui date 1807. Initialement rue du Regard, la fontaine déménagea lors des travaux haussmanniens. Depuis 1862, les Parisiens peuvent l’admirer au jardin du Luxembourg.

Admirer, tel est le mot ! Sur son relief, apparaît la légende de Léda. Cette belle princesse spartiate se prélassait sur les rives d’un fleuve. Pour la séduire, le puissant Zeus se métamorphosa… en cygne ! Cupidon, divinité de l’amour, apparaît sur la scène prêt à frapper !

De l’autre côté de ce relief, se trouve la superbe fontaine Médicis ! Il s’agissait initialement d’un portique édifié en 1630, évoquant à l’épouse de Henri IV les grottes artificielles des jardins italiens de son enfance. En 1862, cette œuvre changea également de place, suite aux réaménagements du baron Haussmann. Transformée en fontaine, le sculpteur Auguste Ottin y ajouta un groupe statuaire relatant la légende d’Acis et Galatée :

La délicieuse nymphe Galatée tomba amoureuse du bel Acis. Hélas, le monstrueux cyclope Polyphème brûlait de désir pour Galatée. Quand il surprit les deux amants dans les bras l’un de l’autre, la jalouse créature, ivre de colère, se saisit d’un rocher et écrasa Acis ! Mais par les dieux ! Pourquoi choisir une si morbide légende comme sujet pour une fontaine ? Car Acis fut métamorphosé en fleuve par les divinités dans lequel Galatée se baigna !”

fontaine à Paris - fontaine Médicis
J.B Maréchal, la grotte du Luxembourg, 1786 – Gallica / BnF

Fontaine Paris du marché des Blancs-Manteaux : Assyrie

Repartons désormais à l’époque du Premier Empire. En 1813, un nouveau marché voit le jour rue Vieille-du-Temple, à l’emplacement de l’ancien hospice Saint-Gervais. Pour des raisons d’hygiène, le Pavillon de la viande fut édifié en retrait.

Inaugurée en 1823, la boucherie comprenait sur sa façade deux fontaines évoquant sa fonction : Deux gueules de taureaux en bronze inspirés de l’art assyrien. Cette fontaine parisienne témoigne de l’orientalisme en vogue au XIXème siècle, mais aussi de la redécouverte de la civilisation assyrienne à cette époque. 

Comme de nombreuses civilisations orientales, les Assyriens enflammèrent l’imagination des artistes européens. Mêlant imaginaire et histoire, le sculpteur Edmé Gaulle réalisa une œuvre fantasque. Ces deux bovidés sont parés de diadèmes, et leur crin tressé à la manière d’antiques souverains orientaux. Ces puissants bovins semblent parés pour un terrible sacrifice païen !

Depuis, le marché a été remplacé par une école. Vous pouvez cependant toujours admirer ces deux mascarons de bœufs grâce à cette chasse aux trésors adultes Booster2Success dans le Marais !

fontaine à Paris - fontaine des blancs manteaux
Amlin, Paris et ses fontaines, 1852 – Wikimedia Commons

Fontaine parisienne de l’embâcle : Québec

Quittons désormais les fontaines parisiennes évoquant des contrées ensoleillées. Partons pour le Grand Nord et avançons dans le temps, en 1980.

Près du métro Saint-Germain-des-Prés, la place du Québec vient d’être inaugurée. En 1984, l’artiste québécois Charles Daudelin décora la place d’une curieuse fontaine baptisée l’Embâcle évoquant sa terre natale. Pour rendre hommage à la Belle Province, le sculpteur ne représente point des dieux, des héros, ou quelques animaux. Il préfère illustrer par son œuvre un phénomène naturel frappant le fleuve Saint-Laurent.

Mais tabernacle, c’est quoi l’embâcle ? Lors du dégel, des blocs massifs de glace se détachent et sont emportés par les eaux. Quand ces blocs s’amoncèlent les uns sur les autres et obstruent les cours d’eau, ils forment un embâcle. Vous saurez désormais, place du Québec, ce que représentent ces dalles se dressant de manière anarchique sous lesquelles l’eau surgit.

Vous pourrez découvrir cette fontaine à Paris avant ou après le parcours jeu de piste team building Notre-Dame et ses îles, juste à proximité.

Fontaine parisienne de l'embâcle
Fontaine de l’embâcle, Place du Québec, 75006 – Booster2Success©

Danse de la fontaine émergente : Chine

Concluons notre tour du monde rafraîchissant dans le XIIIème arrondissement de Paris. En 1999, la ville de Paris commanda une œuvre à l’artiste Chen-Zhen afin d’orner la place Augusta Holmes. Malheureusement, Chen-Zhen décéda une année plus tard. Sa veuve Xu Min, se basant sur ses croquis, acheva le travail.

Inaugurée en 2008, l’ouvrage aquatique représente un dragon dont des portions du corps sont enfouies dans le sol et d’autres émergent des pavés. Sous les tubes transparents, vous verrez l’eau sous pression circuler le long des parois. La nuit, cette fontaine revêt des teintes aussi fabuleuses que les dragons chinois !

Fontaines à Paris - fontaine de la danse émergente
P. Terjan, La danse de la fontaine émergente – Flickr

Ce dernier exemple nous montre que de nouvelles merveilles continuent de voir le jour dans notre belle ville. Quelles seront les prochaines fontaines à Paris qui nous inviteront en voyage à l’autre bout du monde ?

Rédaction : Alexandre Guth /  Crédit photo de couverture : Booster2Success


Booster2Success vous fait voyager à travers ses parcours jeu de piste et idées de team building à Paris.

CONTACTEZ-NOUS pour organiser un événement entreprise à Paris.