Statue de Jeanne d’Arc place des Pyramides à Paris : son histoire insolite


Share this :   | | | |
Statue de Jeanne d’Arc place des Pyramides à Paris : son histoire insolite

Connaissez vous la statue de Jeanne d’Arc ? Située place des Pyramides dans le 1er arrondissement de Paris, cette statue équestre a une histoire insolite que nous allons vous faire découvrir.

 

Une histoire qui débute au 19ème siècle

Depuis toujours symbole patriotique, l’histoire de la statue de Jeanne d’Arc est finalement assez méconnue. Cependant son histoire est assez insolite car notre célèbre Jeanne a été secrètement remplacée par son créateur !

 

Tout d’abord intéressons nous au contexte historique de cette statue. En 1870, la France vient de perdre la guerre contre la Prusse. Napoléon III est déchu et c’est la fin du second Empire. La Troisième République, tout juste proclamée, cherche à redonner espoir et fierté aux Français. C’est ainsi que la symbolique Jeanne d’Arc, héroïne nationale, est choisie pour être représentée en statue. Cette dernière sera équestre, un privilège qui est normalement réservé en France aux souverains et aux chefs militaires, tous masculins !

 

» À DÉCOUVRIR – Jeu de piste team building dans le quartier des Tuileries Louvre Palais Royal

 

statue de jeanne d'arc premiere version

 

La réalisation de cet ouvrage est confiée à un sculpteur célèbre de l’époque : Emmanuel Frémiet. La statue de Jeanne d’Arc est inaugurée place des Pyramides en 1874, juste à côté de l’actuel hôtel Regina, qui a ouvert quelques années plus tard en 1900 pour l’expostion universelle. Le lieu choisi est symbolique, à quelques mètres de l’endroit où Jeanne aurait été blessée lorsqu’elle tenta de libérer en 1429 la ville de Paris assiégée par les Anglais.

 

La deuxième version de la statue de Jeanne d’Arc à Paris

Malgré la réputation du sculpteur, l’ouvrage est rapidement critiqué. Emmanuel Frémiet, qui est entrain de préparer une deuxième statue à destination de la ville de Nancy, décide de modifier le cheval pour cette réplique. Probablement vexé par les critiques, il travaille secrètement dans son atelier à une nouvelle statue équestre pour la place des Pyramides. Cependant, comment la remplacer d’une manière discrète ?

 

En 1898, débute les travaux de construction du métro, rue de Rivoli (aujourd’hui la ligne 1, première a avoir été construite). Les travaux sont titanesques et la rue méconnaissable, comme une gigantesque tranchée.

 

 

Il faut alors temporairement enlever la statue. Plus tard Frémiet profite de l’opportunité et en cachette remplace l’ancienne statue de Jeanne d’Arc par la nouvelle. Pour encore mieux dissimuler la supercherie, il recouvre de dorure son oeuvre, le tout à ses frais !

C’est la raison pour laquelle la statue de Jeanne d’Arc que vous voyez aujourd’hui place des Pyramides n’est pas la même que celle originellement érigée au centre de la place. Allez-y voir de vous même !

 

Crédit photo : image d’archives et Booster 2 Success

Sources : Un jour de plus à Paris

 


 

Booster2Success recherche toujours les meilleures anecdotes pour visiter ou redécouvrir la ville de Paris.

 

CONTACTEZ-NOUS pour plus de renseignements sur nos jeux de piste team building à Paris.